La HEAR présente à la Biennale Internationale Design Saint-Etienne

biennale design

01.03.2017 #DESIGN #DESIGN TEXTILE #ETUDIANTS #INTERNATIONAL #MULHOUSE

Les designers du monde entier se donnent rendez-vous pendant un mois à Saint-Etienne, du 9 mars au 9 avril, pour la Biennale Internationale Design, qui s’intéresse cette année aux mutations du travail. Les étudiants en Design et Design textile de la Haute école des arts du Rhin seront de la partie et présenteront deux projets : « Vêtement de travail » pour l’équipe textile et « Design et Anthropologie » pour les designers.

Design et Anthropologie

Les étudiants en Design se sont associés aux étudiants de l’Institut d’Ethnologie de l’Université de Strasbourg et ont travaillé sur l’impact de la méthode Agile, qui a développé de nouvelles méthodes de communication et de travail au sein de l’équipe ALE International. Ce travail conjoint a donné lieu à une réflexion sur les espaces de réunion.

Deux propositions sont exposées à la Biennale : Cirro Focus qui se questionne sur la création d’un lieu de regroupement sans cloisonner l’espace et d’un lien au sein d’un groupe de travail tout en permettant une certaine mobilité. Les étudiants ont imaginé une application qui permet aux utilisateurs de visualiser les collègues connectés en télétravail. Ce dispositif de réunion valorise le travail du groupe. La régulation et la distribution du temps de parole sont les principaux éléments qui dynamisent une réunion.

La seconde proposition, Ostrakinda, est un interlocuteur installé dans la réunion, qui génère une fenêtre graphique aux horizons inattendus. À partir des échanges oraux, des contenus graphiques sont illustrés par projection. Les informations envahissent peu à peu la projection, inspirant la réunion et le débat, où le parasitant. Ainsi, Ostrakinda suscite le débat, relance une discussion, permet de rebondir sur une idée.

Design et Anthropologie

Etudiants : Adrien JOUFFLINEAU, Margaux LOPES-MARQUES, Louis FOUILLEUX, Eléonore BASSIN, Aline RIOU, Stéphanie BEUF, Anshuman KUMAR, Trystan ZIGMANN pour Cirro Focus. Brice AMMAR-KHODJA, Maxime SATTLER pour Ostrakinda.

Vêtement de travail

Côté textile, les étudiants se sont intéressés au vêtement du travail. A travers le vêtement professionnel (le service hospitalier, les métiers de bouche, le monde du spectacle), les étudiants observent les angles morts, frictions et ouvertures poétiques sur le thème du travail. La représentation de la femme, le déplacement du vêtement d’usage dans le registre de la mode, mais aussi, des sujets tels que, le burn-out, les cols bleus/cols blancs ou la globalisation témoignent d’attitudes pragmatiques, sensibles ou critiques. Ce sont 13 propositions étudiants qui sont présentées à la Biennale.

Vêtement de travail

Ce projet a été réalisé avec le concours de l’ENSISA (École nationale supérieure d’ingénieurs Sud-Alsace), le Lycée professionnel du Rebberg et la sellerie ERKEL de Mulhouse.

Etudiants : Alice ALMON-FADAT, Marilou CARAVATI, Solène CHILARD, Aline DA ROCHA, Aurélien FINANCE, Cécile FOSSET, Pélagie GOURHAND, Joanna HATELEY, Astrid HUNSINGERLOONES, Héloïse MONFOURNY, Coralie MOUGENOT, Géromine PETIT-PIERRE, Anna REIHLEN et Qendresa UKEHAXHAJ.
Design graphique : Benjamin RIOU

Suivez le compte Instagram de la section Design de la Haute école des arts du Rhin.

Photos : © C. Schmitt