Workshop à Bâle : Industrie 4.0, quelle signification pour le Design ?

anliker_gu_hgk_basel_01-a29a45d26482fd928b947eabc073de07

22.11.2016 #DESIGN #MULHOUSE #PEDAGOGIE #STRASBOURG #WORKSHOPS

Les vendredi 25 et samedi 26 novembre, à l’initiative de la FHNW – Hochschule für Gestaltung und Kunst de Bâle et de la HEAR-Haute école des arts du Rhin (Mulhouse-Strasbourg), Bâle accueille quelque 60 étudiants et 13 enseignants issus de 8 établissements supérieurs et d’art et de design de France (HEAR à Mulhouse et à Strasbourg, Université de Strasbourg, École nationale supérieure d’art de Nancy, École supérieure d’art de Lorraine à Metz, École Supérieure d’art et de design de Reims, Suisse (Hochschule für Gestaltung und Kunst – Bâle) et Allemagne (Hochschule Pforzheim, Hochschule der Bildenden Künste Saar und K8 Institut, Saarbrücken) pour deux journées de workshops.

Cette première rencontre vise à réunir les étudiants (1ère et 2e année de master) et enseignants des établissements d’enseignement supérieur du design de la région Grand Est et du Rhin supérieur pour partager leurs sujets, leurs travaux, leurs interrogations et envies de collaboration et découvrir les enseignements en design pratiqués dans les trois pays.

Autour de la thématique « Industrie 4.0, quelle signification pour le Design ? », il s’agit de croiser les thèmes de recherches différents, les méthodes et les pratiques, pour engager de nouveaux projets.

L’enjeu de cette rencontre est en effet d’engager une dynamique pour que se cristallisent des collaborations fertiles entre disciplines du champ du design des trois pays frontaliers.

Les deux journées s’articulent autour de présentations de projets des étudiants (niveau master) et d’une série de workshops intensifs dont les sujets seront proposés et dirigés par les enseignants des écoles participantes :

– Emotional design – Object of voice, par Nathalia Moutinho et Christelle Le Déan – HEAR, Haute école des arts du Rhin
EggCup 4.0, par Hannes Käfer et Henrik Elburn – Hochschule der Bildenden Künste Saar
Frontera, par Tamim Daoudi – Université de Strasbourg
Make life better with Industry 4.0 and Empathy, par Felix Grossar et Oliver Kosic – Hochschule Pforzheim
Alphabet, par Fabien Cagani – École supérieure d’art et de design de Reims
– Workflow 4.0 Spatial Strategies , par Jehanne Dautrey et Jérôme Aich – École nationale supérieure d’art et design de Nancy

10 étudiants suisses, 14 allemands et 34 français vont présenter leurs projets de diplôme et collaborer autour des différents workshops proposés. L’ensemble des réflexions fera l’objet d’une restitution le samedi après-midi.